D’une aube à l’autre de Laurence Tardieu (Éditions Stock, 2022)

Débriefe

Une famille ; un père, deux sœurs aînées, un petit frère, une mère ; tous sont pris dans la tourmente du combat entre la vie et la mort du cadet de la fratrie atteint d’un grave cancer.

Dans ce poignant roman de Laurence Tardieu, nous découvrons le combat d’une mère et de son enfant devant l’adversité de la maladie ; une leucémie.

Par cet ouvrage, nous sommes également les témoins éloignés de l’engagement du personnel hospitalier. Ces hommes et femmes répondant, jour après jour, présents pour nous servir et soigner nos maux. Ils nous accompagnent jusqu’à la vie ou la mort sans faillir.

L’auteure a choisi de placer les événements du récit lors du premier confinement du Covid19. Ce qui a pour conséquence de renforcer encore l’image du dévouement maternel. Quelque soit le contexte, une mère ne tient à rien d’autre que la survie et l’épanouissement de son enfant.

Enfin, nous apprenons à travers ce récit que la vie peut-être une aventure humaine saisissante de douleurs et de défis ; mais aussi de lumière et d’amour sans condition.

Je lisais leurs mots qui leur venaient du cœur, de la région des sentiments. Il me fallait chaque fois un bref instant pour les comprendre : j’avais été éjectée dans un nouveau monde et, dans ce nouveau monde, la délicatesse, la douceur, la chaleur, n’existaient pas. Ma région des sentiments à moi avait été anéantie. A la place du cœur, une unique réalité : la capacité à déployer toute ma force et à ne jamais flancher. Je n’avais pas le choix : cette guerre, il fallait la gagner.

D’une aube à l’autre de Laurence Tardieu
Illustration pour le livre D’une aube à l’autre de Laurence Tardieu

Une phrase, et la vie bascule.

Elle bascule d’un autre côté, là où tu n’es jamais allée. Là où tu n’aurais jamais pensé aller un jour.

D’une aube à l’autre de Laurence Tardieu

C’est ton troisième enfant. Tu pensais connaître beaucoup de la maternité. Tu pensais connaître l’amour, la peur, l’épuisement, le doute, la colère, le sentiment de vulnérabilité.

D’une aube à l’autre de Laurence Tardieu

Résumé du livre

Le 17 mars 2020, alors que la France entrait en guerre contre le Covid, la déclaration de guerre, pour notre petit garçon, son père et moi, s’est faite au sein du service des urgences d’un hôpital parisien pour enfants. En quelques heures, nous avons été éjectés de notre vie et projetés dans un nouveau monde. Nous y sommes restés cent cinquante-huit jours.

Tu n’as pas le choix. Tu as décidé, en un millième de seconde : tu vas puiser loin en toi, trouver une force colossale. Personne ne t’a appris, mais tu vas savoir faire.

C’est ça, être mère.

D’une aube à l’autre de Laurence Tardieu

Mon avis

Note : 5 sur 5.

Un roman bouleversant pour la maman que je suis, évidemment ! Un réel coup de cœur pour ce récit qui m’a fait verser des larmes.

Mais bien plus que cela, j’ai pu me rendre compte et expérimenter par procuration cette épreuve. Et plus particulièrement explorer, encore, à quel point les enfants, nos enfants sont les seuls êtres sur cette Terre à avoir le pouvoir de nous révéler nos forces, nos peurs, l’étendue de l’océan de l’Amour maternel enfoui en nous et le courage sans limite dont nous pouvons faire preuve, au jour le jour… sans trop savoir où tout cela nous mènera…

Vous envisagez de devenir mère et vous souhaitez appréhender un peu plus ce qu’est une mère, son rôle et le poids de son engagement ? Ce livre illustre parfaitement cela, de manière amplifiée bien sûr !

Je conseille ce roman à toutes les mères qui ont besoin de se sentir fortes et courageuses. Soyons fières d’être femme, d’être mère et je laisse ce livre comme un hommage à toutes les Wonder Woman du quotidien !

(Lu le 12/02/2022)

…le courage, la force, la lucidité ne sont possibles que dans la détente et le renoncement, dans l’absence de défense et non dans le corps qui se dresse, qui se prépare, qui guette.

D’une aube à l’autre de Laurence Tardieu

Du même auteur

  • Comme un père, Arléa (2002)
  • Le jugement de Léa, Arléa (2004), Prix du roman des libraires Leclerc 2004
  • Puisque rien ne dure, Stock (2006), Prix Alain-Fournier
  • Rêve d’amour, Stock (2008)
  • Un temps fou, Stock (2009)
  • A l’abandon, Naïve (2009)
  • La confusion des peines, Stock (2009)
  • L’Écriture et la Vie, Éditions des Busclats (2014)
  • Une vie à soi, Flammarion (2014)
  • A la fin le silence, Seuil (2016)
  • Nous aurons été vivants, Stock (2019)

Recevez de nouvelles idées lecture dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :