Numéro deux de David Foenkinos (Éditions Gallimard, 2022)

Débriefe

L’interminable histoire du numéro deux ; celui qui a presque réussi et dont la victoire n’est passée qu’à un cheveux ! Vous savez ? Celui qui a failli devenir Harry Potter ; l’un des plus grands succès mondiaux littéraire et cinématographique de notre époque.

C’est encore plus difficile à assumer quand on n’a rien sollicité, qu’on s’est laissé happé par la convoitise de ce qui nous semble être offert sur un plateau. Nous avons tous connu cela au moins une fois dans notre vie, cet échec « à deux doigts » de la réussite.

Ensuite, il est vrai que le retour à la réalité est parfois périlleux ! Surtout, que dans le cas de notre acolyte, il n’y a pas de remise en question à faire, pas de leçon à en retirer, rien pour grandir, évoluer ; juste un coup de chance manqué.

Et de surcroît, cet événement il le reçoit en pleine enfance, en pleine construction de son identité et de sa confiance en ses capacités. On le comprend bien ce petit gars…

Et enfin, la vie continue de lui jouer des tours pour corser encore un peu le challenge de se relever. Y arrivera-t-il ?

Si le cœur était capillaire, ils ne se seraient jamais reconnus.

Numéro deux de David Foenkinos

On associe toujours le hasard à une force positive qui nous propulse vers des moments merveilleux. De manière étonnante, sa version négative est très rarement évoquée, comme si le hasard avait confié la gestion de son image à un génie de la communication.

Numéro deux de David Foenkinos
person in black and white striped socks lying on bed
Photo by Taryn Elliott on Pexels.com

Elle goûtait en revanche l’idée d’être une sorte de conseillère de l’ombre. Ce soir-là, dans le métro bondé, personne ne pouvait imaginer que cette voyageuse allait entrer dans l’histoire du cinéma comme l’entremetteuse d’un succès phénoménal.

Numéro deux de David Foenkinos

Il avait le sentiment d’avoir acheté La Joconde alors qu’elle n’était qu’un projet dans le cerveau de Léonard de Vinci.

Numéro deux de David Foenkinos

Résumé du livre

« En 1999 débutait le casting pour trouver le jeune garçon qui allait interpréter Harry Potter et qui, par la même occasion, deviendrait mondialement célèbre. Des centaines d’acteurs furent auditionnés. Finalement, il n’en restera plus que deux. Ce roman raconte l’histoire de celui qui n’a pas été choisi. »

C’était un principe d’élégance, et une façon d’atténuer la brutalité de la déception. Pas un instant il n’envisagea que cette convocation offrirait un excédent d’illusion au garçon sur le point d’être rejeté. Il arrive donc que l’on agisse mal par délicatesse.

Numéro deux de David Foenkinos

C’est peut-être ça, la plus grande réussite d’un agresseur : provoquer une terreur sourde sans avoir plus rien à faire.

Numéro deux de David Foenkinos

Mon avis

Note : 5 sur 5.

J’ai adoré ce livre !

On est complètement immergé dans cette histoire quelque peu loufoque. Et Foenkinos a le don de présenter les situations avec un regard à la fois sensible et perçant.

L’auteur ne nous le ménage pas ce petit bonhomme. Affublé de difficultés familiales en prime qui peuvent être un parfait écho à ce que certains vivent au jour le jour par le biais du harcèlement et de la perversité.

Un bon roman pour apprendre à se relever et faire fi du passé !

(Lu le 14/02/2022)

Ce fameux « droit à l’oubli » que l’on évoque pour les criminels, il ne pouvait pas s’en prévaloir. Pire, on aurait dit que le pays entier soufflait sur les braises de son échec.

Numéro deux de David Foenkinos

Du même auteur

  • Inversion de l’idiotie, Gallimard (2002), prix François-Mauriac de l’Académie française
  • Entre les oreilles, Gallimard (2002)
  • Le potentiel érotique de ma femme, Gallimard (2004), prix Roger-Nimier
  • En cas de bonheur, Flammarion (2005)
  • Les cœurs autonomes, Grasset (2006)
  • Qui se souvient de David Foenkinos ?, Gallimard (2007), prix du Jury Jean Giono
  • Nos séparations, Gallimard (2008)
  • Célibataires, Flammarion (2008)
  • La délicatesse, Gallimard (2009)
  • Lennon, Plon (2010)
  • Les souvenirs, Gallimard (2011)
  • Le petit garçon qui disait toujours non, Albin Michel Jeunesse (2011)
  • Le saule pleureur de bonne humeur, Albin Michel Jeunesse (2012)
  • Je vais mieux, Gallimard (2013)
  • La tête de l’emploi, Flammarion (2013)
  • Charlotte, Gallimard (2014) Prix Goncourt des Lycéens et prix Renaudot
  • Le Mystère Henry Pick, Gallimard (2016)
  • Le plus beau jour, Flammarion (2016)
  • Vers la beauté, Gallimard (2018)
  • Deux sœurs, Gallimard (2019)
  • La famille Martin, Gallimard (2020)

Recevez de nouvelles idées lecture dans votre boîte de réception.

Un commentaire sur “Numéro deux de David Foenkinos (Éditions Gallimard, 2022)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :